L’importance de l’infographie dans le marketing de contenu

Les spécialistes en SEO le martèlent : l’intégration de photos et d’images dans des articles publiés sur internet favorise le référencement des sites sur lesquels ces « écrits numériques » sont mis en ligne. Cette recommandation vaut également, et tout particulièrement, pour un domaine plus large : le marketing de contenu, extrêmement développé sur le Web. Dans le jargon du « digital », l’œuvre graphique (images, photos, GIF, diagrammes…) est couramment désigné par le terme « infographie ». Dans quelle mesure cette dernière influence-t-elle l’efficacité d’une stratégie de marketing de contenu ?

Le succès du marketing de contenu est porté par Internet

Il s’agit d’adosser un pan d’une stratégie marketing à un jeu sur les contenus, dont l’objectif est d’entretenir une communication intense avec les clients et le public en général. Les exemples concrets ne manquent pas : une marque de cosmétique qui donne des conseils de beauté en vidéo diffusés sur sa chaîne YouTube, un constructeur automobile qui édite un blog traitant de l’actualité du secteur automobile, une chaîne de restauration rapide qui publie une bande dessinée destinée aux enfants, un expert-comptable qui rédige sur son compte LinkedIn ses réflexions concernant des problématiques comptables et fiscales… L’internet est le terrain privilégié de cette discipline marketing et l’infographie est une des nombreuses formes de contenus qu’il est possible de créer.  

L’infographie se met au service du marketing

L’infographie consiste à créer, à retravailler ou à améliorer des images et des photos en se servant de l’informatique. Sur Internet, elle peut être présentée seule ou intégrée à un article, une vidéo ou un diaporama.   Parmi les outils de travail de l’infographiste figure la tablette graphique et surtout une batterie de logiciels spécialisés. Par exemple, un collage de différents clichés pris lors d’un défilé de mode, puis publié en illustration d’un article analysant la collection qui y fut présentée, relève de l’infographie. La sémiologie graphique forme également un domaine de l’infographie. Et, bien sûr,  l’infographie de presse, comme l’indique son nom, est un composant essentiel de cette science qui a pour objet le traitement de l’image numérique. C’est d’ailleurs l’infographie de presse, on parle également de graphisme d’information, qui est la plus sollicitée en marketing de contenu.  Il s’agit de traduire sous forme de diagrammes des informations, statistiques ou non, les explications d’un phénomène ou le déroulement d’un évènement. Plusieurs raisons expliquent le caractère stratégique de l’infographie pour le marketing de contenu.

Le cerveau humain et la mémoire apprécient les représentations visuelles plus que les mots

Comment résumer une foule d’informations sans avoir à noyer le lecteur dans un flot de phrases et en attirant, bien évidemment, toute son attention ? La solution consiste à réaliser des infographies. Les images, les signes, les dessins ont un incroyable pouvoir de conviction, notamment parce que leur compréhension est assez aisée et accessible quelles que soit les capacités intellectuelles du lecteur. Celui-ci risque peu de rencontrer du vocabulaire inconnu ou de se retrouver à devoir déchiffrer des syntaxes trop complexes.  C’est dire que l’humain est beaucoup plus fasciné par les éléments visuels et graphiques que par des mots ! Or, en marketing de contenu le but est de susciter de l’intérêt au premier coup d’œil, de persuader dés la première consultation, de captiver l’attention à la première lecture. L’adhésion du lecteur, de l’internaute, est en conséquence pratiquement certaine en raison du fort pouvoir de persuasion des images, composantes essentielles d’une infographie.

Chaque affirmation a besoin d’une illustration plaisante, claire et concise

Une succession de paragraphes, qui semble infinie, décourage l’internaute ! Et lorsqu’il décroche, on peut le considérer comme perdu. Il n’a pas été convaincu, sa curiosité n’a pas été suffisamment réveillée, titillée. En somme, l’objectif du marketing de contenu d’aspirer, de monopoliser toute l’attention du lecteur, de mobiliser entièrement sa concentration sur la lecture du document, n’est donc pas atteint. C’est pour éviter une débâcle des visiteurs d’un site internet, ce détachement des internautes, qu’il est nécessaire de recourir à l’infographie. Comme l’entracte au théâtre, elle permet aux cibles de souffler entre deux jets d’information écrite ou en vidéo. Mais surtout, elle fournit une illustration intelligible ou un résumé de ce qui a été décrit dans le paragraphe venant  d’être lu.  L’allure de l’infographie - généralement colorée et réalisée de façon ludique, voire puérile – rend agréable à la lecture le contenu présenté. Il est plus attrayant, plus dynamique. Il est également plus orienté vers le concret. La page se parcourt avec intérêt et, même, avec passion. Le lecteur, enthousiaste, va jusqu’au bout et ne se perd pas dans une «jungle littéraire» abstraite. 

Des arguments forts sont fournis avec simplicité sur une infographie

Plutôt que de se lancer dans une interminable rhétorique, l’art de la persuasion, pierre angulaire de toute excellente stratégie marketing, exige de l’on aille à l’essentiel. Et c’est ce que permet l’infographie. Là où plusieurs phrases sont nécessaires pour l’argumentation rédigée d’une affirmation, il suffit de quelques chiffres, signes, symboles et dessins en infographie. Pour beaucoup, cette concision démontre une maîtrise du sujet traité et propulse les auteurs au rand d’expert. Les trafics sur leur site s’en trouveront augmenté, mais surtout, ils auront acquis une forte crédibilité.

Une réputation en ligne et hors-ligne est acquise sans grande difficulté

Une infographie offre l’avantage de pouvoir être imprimée ou enregistrée sur un périphérique mobile, afin d’être présentée à une audience à convaincre lors d’une intervention orale.  Et par cette facilité de mise à disposition, elle rend également service au marketing de contenu.

Le partage de contenus est mis à l’honneur

D’après MDG Advertising, sur le web, un contenu marketing intégrant une illustration est beaucoup plus consulté qu’un simple document écrit sans image : on constate une différence de 99% dans le nombre de consultations uniques. Pourquoi une telle différence ? Car les textes illustrés sont massivement partagés (sur les réseaux sociaux par exemple) en comparaison avec ceux qui ne le sont pas. Le nombre de partage est encore plus élevé dans le cas des infographies, d’autant que leur « embed code » sont faciles à manipuler ! La cerise sur le gâteau..? Parallèlement, de nombreux sites sont tentés d’insérer dans leur contenu des liens pointant vers des infographies illustrant leurs thématiques. Le marketing de contenu s’en trouve faciliter. Ce processus aboutit à l’augmentation des abonnés au profil sur les réseaux sociaux de l’auteur de l’infographie. Et pour couronner le tout, le référencement du site internet est dopé.

L’identification est mise en avant

D’un simple regard, le lecteur aura accès à l’identité graphique (logos, couleurs emblématiques, polices d’écriture, initiaux…) ainsi qu’aux coordonnées physiques et numériques (sites web, mail, adresse postale…) de l’auteur de l’infographie. La raison en est que ces informations sont généralement spécifiées en bordure ou à la fin du document. La visibilité des créateurs s’accroît ainsi au fur et à mesure que les partages s’intensifient.

Cybelimage vous aide à développer votre content marketing notamment par la création d'infographies. Notre équipe vous propose d'animer votre marque sur Internet grâce à une stratégie digitale adaptée à vos objectifs.